Orchidée fragile rencontrée dans un champ numérique

Séduite par le parfum subtil et délicat de mes mots

Qui fait surgir avec émoi des rêves bucoliques

Hors des sentiers battus où je me veux votre héros

Deux destinés se sont percutées créant un tout, un Nous

De vos vers vous avez su apprivoiser le stylite que je fus

Désormais entièrement à vous je suis dévolu

Mon aimée, je m’incline devant vous

Avec la déférence que vous méritez, je dépose

Mon cœur que vous avez rendu si doux

Dans lequel vous trouverez les fruits de notre prose

Dans mes yeux vous verrez le moiré de votre reflet

Revalant votre nature sublime et l’amour que je vous porte

De vous sans cesse je me repais

En vous je lis si sensible et si forte

Souffrez ma mie mon désir qui jamais de vous ne se taris

                                                                                                                                                A toi ma douce Sylvia